Migrations, représentations sociales et stéréotypes

15-16-17 Avril 2019 au campus Universiapolis

Appel à communication

Colloque international

 Migrations, représentations sociales et stéréotypes

Sup’H.Droit

Université Internationale d’Agadir, Maroc

15-16-17 Avril 2019


RÉSUMÉ

Sup’H.Droit, Ecole de Droit, Sciences Politiques et Humaines de l’Université Internationale d’Agadir (Maroc), en partenariat avec l’ Università Ca’ Foscari Venezia, Italie, projette l’organisation prochaine d’un colloque international à Agadir, du 15 au 17 avril 2019, autour de la problématique suivante : « Migrations, représentations sociales et stéréotypes ». L’événement compte réunir des participants nationaux et internationaux ; chercheurs universitaires, élus locaux, responsables d’associations et d’ONG et les différents acteurs, etc.

L’objectif de ce colloque est double :

– Offrir une tribune à une réflexion sur les concepts et méthodologie actuels au cœur des problématiques étudiées ;

– Confronter les expériences issues de différents terrains d’études internationaux.

 

Argumentaire

Près d’un milliard de personnes est aujourd’hui en mouvement dans le monde (Wenden, ‎2012) ce qui fait des migrations l’un des symboles de ce monde qui bouge et qui hésite entre l’ouverture et le repli. Elles sont devenues le défi politique majeur et au coeur des débats politiques et sociétaux en Europe, en Amériques et en Afrique. La migration internationale, nouveau phénomène qui envahit nos écrans de télévision, demeure un problème épineux, vaste et complexe dans ses différentes dimensions, créant de fortes tensions. En effet, les flux migratoires à travers le monde provoquent de manière systématique de profondes divisions au sein de l’opinion et poussent souvent les sociétés dans leurs retranchements : montée de la droite, émergence des identités, du racisme, de la xénophobie et les discriminations qui touchent à la fois les pays du Nord et du Sud.

La question migratoire « fait l’objet d’un ensemble de malentendus, de méconnaissances et de préjugés, marqués par une péjoration lancinante de l’étranger et porteurs d’un climat parfois délétère au sein de populations qui, composites, ne sont pas toujours incitées à bien cohabiter » (Morice, 2015). Le migrant est en effet une figure politique dont la représentation est plus fréquemment dépendante des enjeux géopolitiques et géostratégiques.

La représentation sociale de l’immigration la plus répandue dans les sociétés d’accueil est en effet celle d’une menace (le fantasme d’une menace de l’étranger) qui pèse sur le pays d’accueil (Danese, 1998). À cela s’ajoute la représentation archaïque et stéréotypée de l’immigré : le « migrant abusif », le « faux demandeur d’asile », le « Rom voleur », l’« Arabe fondamentaliste », « le noir  est assimilé à la paresse et à l’immoralité », « stigmatisation des Latinos». Tout cela participe au processus d’essentialisation, mode de penser qui est la souche de bien des « -ismes », comme le racisme, le sexisme et le culturalisme. Ces représentations stéréotypées des migrants sont véhiculées par les médias. La couverture médiatique de la migration est déterminée principalement par les événements et par l’actualité nationale, internationale et par les politiques de communication du gouvernement ou des ONG. Le discours médiatique contribue en fait à influencer les stratégies d’action que les acteurs adopteront. Cette hypothèse, est relative à la sociologie de la mobilisation et de l’action collective. Le traitement médiatique de la migration est un champ révélateur d’enjeux sociopolitiques contemporains.

Ce colloque international traitera de la problématique générale des représentations de l’immigration sous différents angles. L’accent sera mis, à cet effet, sur plusieurs questions liées à la migration :

 

– Traitement médiatique des questions migratoires

– La discrimination des femmes migrantes/genre

– Représentation des femmes migrantes

– Enjeux économique des migrations

– Discours des réseaux sociaux sur les migrations

– Identité et migration

– Les conditions de vie des migrant(e)s et les défis des professionnels

– Le phénomène migratoire à l’épreuve des sciences sociales

– Migration clandestine et droits fondamentaux

– Enjeux sécuritaires

– Migrations et diversité culturelle

– L’intégration sociale des immigrés subsahariens

– Le discours médiatique « institutionnel » et la question migratoire

– Construction des identités en situation migratoire

– Stigmatisation des immigrés comme politique locale

– État-nation, migrations et mondialisation

– Mémoire, histoire et identités sociales

 

– Mémoire collective et représentations sociales

– Discours médiatiques et représentations sociales

 

– Racisme(s), xénophobie, immigrés

– Migration et contexte géopolitique/relation internationale

– Instrumentalisation de la migration

– Migration et société civile

– Mondialisation, migrations et droits de l’homme

– Politique d’intégration des migrants

– L’intégration scolaire des enfants de migrants

– Migrants adultes : Intégration et Education

 

– Migrants et migrations dans les manuels scolaires

 

Les contributions peuvent relever de disciplines diverses et les articles soumis doivent être inédits et fondés sur une démarche d’investigation, enquêtes de terrain récentes et rapports nationaux et internationaux et sur la base d’études scientifiques.

 

Les actes du colloque seront publiés dans un ouvrage de la collection colloques, ED. L’HARMATTAN ET DANS LA REVUE RIMEC

Langue du colloque : Francais, Anglais, Espagnole et Arabe

 

Comité scientifique

 

  • Abderrahmane Amsidder, Ecole doctorale « Langues et Communication », FLSH, Univ. Ibn Zohr, Agadir/Maroc
  • Alejandra Nocetti De La Barra, Universidad Catolica de la Santissima, Concepción, Chili
  • Ali Bensaad, Université de Provence et chercheur CNRS / IREMAM, France
  • Antigone Mouchtouris, Université de Lorraine, Metz, France
  • Bertrand Badie, Politiste françaisspécialiste des relations internationales. Professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris / enseignant-chercheur au Centre d’études et de recherches internationales (CERI), France
  • Brahim Labari, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • Catherine Wihtol de Wenden, Politologue, directrice de recherche au CNRS (CERI-Sciences Po), France
  • Cédric Audebert, Directeur de MIGRINTER. Chargé de recherche au CNRS, France
  • Elisabet Díaz Costa, Universidad Catolica de la Santissima, Concepción, Chili
  • Elkbir ATOUF, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • Emmanuel Jovelin, Directeur du Laboratoire Lorrain des Sciences Sociales, Université de Lorraine, Metz, France
  • Fabio Perocco, Université Ca’ Foscari, Venise, Italie
  • Gladys Contreras Sanzana, Universidad Catolica de la Santissima, Concepción, Chili
  • Hassan Faouzi, Universiapolis-Université Internationale d’Agadir / Université de Lorraine, Metz, France / GEOFAO, Cabinet d’études et d’ingénierie, Agadir, Maroc

 

  • Ibrahima Diouf, UniversitéCheikh Anta Diop de Dakar, Sénégal
  • Jacinthe Mazzocchetti, Université catholique de Louvain, Belgique
  • Jamal Achmit, Universiapolis-Université Internationale d’Agadir / Univ. Ibn Zohr, Agadir/Maroc
  • Jean-Loup Amselle, Anthropologue et ethnologue, ancien rédacteur en chef des Cahiers d’études africaines / Directeur d’études émérite à l’EHESS, France
  • Jean-Luc Richard, Université de Rennes 1, France
  • Jocelyne Streiff-Fénart, Université Nice Sophia Antipolis / Université Paris 7 / CNRS (UMR  8245)/ IRD, France
  • Karine Meslin, Directrice d’études au sein du bureau d’études GERS / Centre Nantais de sociologie (CENS), France
  • Laura Feliu Martínez, Université autonome de Barcelone (Universitat Autònoma de Barcelona, UAB), Espagne
  • Mirjana Morokvasic-Müller, Directrice de recherche au CNRS émérite, ISP – Institut des sciences sociales du politique, Université Paris Ouest, France
  • Marie-Christine Michaud, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambresis, Université de Bretagne Sud, Lorient, France
  • Mehdi Lahlou, Institut national de statistique et d’économie appliquée (Insea), Rabat, Maroc
  • Mohamed Charef, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc
  • Mohamed Khachani, AMERM- Univ. Mohammed V Agdal, Rabat, Maroc
  • Nasima Moujoud, Université Pierre Mendès-France Grenoble 2, France
  • Salvatore Palidda, Université de Gênes (Disfor-Unige / Università Degli Studi Di Genova), Italie
  • Wissal Anir, Universiapolis-Université Internationale d’Agadir, Maroc
  • Yvan Gastaut, Université de Nice Sophia Antipolis, France


Comité d’organisation

  • Abderrahmane Amsidder, Université Ibn Zohr, Agadir / Universiapolis-Université Internationale d’Agadir, Maroc
  • Hassan Faouzi, Universiapolis-Université Internationale d’Agadir, Maroc / 2L2S, Université de Lorraine, Metz, France
  • Jamal Achmit, Universiapolis-Université Internationale d’Agadir / Univ. Ibn Zohr, Agadir/Maroc
  • Wissal Anir, Universiapolis-Université Internationale d’Agadir, Maroc

 

Conditions de soumission

Les propositions de communication doivent être envoyées à l’adresse :

colloque.international@universiapolis.ma

Merci d’envoyer les propositions en format word.

Les propositions de communication orale comporteront :

  • Un titre en francais, en anglais ou en espagnol
  • Un résumé en francais et en anglais ou en espagnol (800 caractères maximum, espaces compris)
  • Prénom et nom de l’auteur-e ou des auteur-e-s (avec l’indication de son/leur rattachement institutionnel)
  • Mots-clés : 5 à 7 « mots-clés »

 

Calendrier

·         20 janvier 2019 : date limite de réception des propositions de communication

  • 05 février 2019: réponse du comité scientifique
  • 05 mars 2019: réception des textes définitifs

 

Les frais d’inscription et de participation seront à régler sur place 

  • 40 euros (400 dh) pour les doctorants
  • 60 euros (600 dh) pour les enseignants chercheurs et autres

 

Lieux

Universiapolis – Université Internationale d’Agadir, Maroc

Technopole d’Agadir

Bab al Madina Quartier Tilila,

B.P 8143 – Agadir, Maroc (80650)

  • Tel: (212) 5 28 23 33 51
  • Fax: (212) 5 28 23 05 18

 

Coordinateur scientifique

 

Hassan FAOUZI

 

Courriel : colloque.international@universiapolis.ma

ou

hassan.faouzi@univ-lorraine.fr

 

Tel. : (00212) 0649080919

 

SUP’H.DROIT

UNIVERSIAPOLIS – UNIVERSITÉ INTERNATIONALE D’AGADIR

Bab Al Madina, Qr Tilila, B.P. 8143

Agadir, Maroc

  • Tel: (212) 5 28 23 33 51
  • Fax: (212) 5 28 23 05 18

Capture d’écran 2018-11-14 à 11.39.55