ZOOM SUR Malika Jackie PARAISO étudiante en 4e année à Sup’Hcom UNIVERSIAPOLIS

Malika Jackie PARAISO, étudiante en 4e année cycle « communication des organisations » à l’école supérieure des sciences humaines et de communication Sup’Hcom, ambitieuse, passionnée de mode et blogueuse (https://lejournaldejackie.com), retrace son parcours à Sup’Hcom, nous parle de ses motivations et ses ambitions. Éclairages.

Sup’Hcom : Pourquoi avez-vous choisi ce cursus d’étude avec le cycle communication des organisations à l’école SupHcom ?

Malika Jackie PARAISO : Après ma licence en marketing et management en Côte d’Ivoire, j’ai voulu continuer en marketing de luxe dans une école en France, et travailler dans la branche design et conception. Malheureusement, ce type de formation coûte très cher, du coup j’ai décidé de faire une formation en infographie, histoire d’élargir mes compétences et chercher du travail en parallèle pour aider mes parents à financer ce master en marketing de luxe. Ma mère tenait absolument à ce que je continue mes études à l’étranger et le Maroc nous a semblé une bonne option. En me renseignant un peu partout sur les meilleures écoles, un proche de la famille nous a parlé d’UNIVERSIAPOLIS et nous a informé qu’il y existait une branche Communication. C’est comme ça que j’ai connu Sup’Hcom. Déjà le cadre de l’école m’a complètement séduit (infrastructures) et le programme présenté sur le site me convenait parfaitement.

Sup’Hcom : Parlez-nous des stages en communication que vous avez effectué pendant votre formation!

M.J PARAISO : Je suis arrivée seulement cette année donc je n’ai pas encore effectué de vrais stages ici mais ça ne saurait tarder. J’ai déjà des propositions pour cet été.

Sup’Hcom : Qu’aimez-vous le plus dans votre école ?

M.J PARAISO : Ce que j’aime le plus, c’est qu’on fait beaucoup de pratique. Grâce aux différents travaux qui nous sont donnés, je me débrouille de mieux en mieux sur les logiciels du Pack Adobe.  Aujourd’hui, je suis capable de faire toute seule des créations graphiques comme des affiches, des flyers, des logos ou même des animations pour des sites internet. Depuis quelques temps, nous apprenons même à concevoir entièrement des sites internet, nous avons aussi reçu une petite formation en Audiovisuel, ce qui m’a été très bénéfique vu que j’ai créé un blog. On étudie beaucoup aussi les stratégies dans toutes les branches de la communication, ce qui est un grand plus. Pour moi, le programme de Sup’Hcom est plus que complet. Je regrette même de ne pas avoir connu cette école plus tôt.

Sup’Hcom : Que projetez-vous en fin de votre formation ?

M.J PARAISO : Alors après ma formation, j’ai prévu de rester environ un an ou deux encore au Maroc pour travailler. J’aime beaucoup la ville d’Agadir et depuis que je suis ici, je découvre plein d’opportunités que je vais exploiter au maximum avant de continuer mon parcours ailleurs. Je ne perds pas de vue mon objectif qui est de travailler dans le domaine du Luxe mais je suis en train d’explorer d’autres options.

Source : https://lejournaldejackie.com/

Source : https://lejournaldejackie.com/

Sup’Hcom : Parlez-nous de votre passion pour la mode et votre expérience en tant que blogueuse.

M.J PARAISO : Mon attirance pour la mode a réellement commencé en 2013, quand je suis retournée chez mes parents après mon DUT (Diplôme universitaire technique en Gestion-Commerce). J’ai commencé à me faire beaucoup d’amis dans ce domaine (mannequins, stylistes, blogueuses), ce qui m’a permis d’en voir un peu les coulisses, et c’est ainsi que j’ai commencé à m’y intéresser. Je ne m’y connais pas vraiment mais je sais reconnaitre un look réussi. Mon style varie en fonction de mes humeurs et c’est ce que ce que j’aime : le changement.

En  ce qui concerne mon blog, l’idée m’est venue un jour à la cafétéria ici à Universiapolis, en observant les étudiants. Je trouve qu’il y a certains étudiants qui ont vraiment du style, surtout les marocaines. Donc j’ai eu envie d’en parler dans un blog, les photographier et les présenter. A côté de ça, j’aime aussi photographier la nature, un peu partout où je vais donc mon blog touche à un peu de tout. Comme je l’ai dit plus haut, depuis que je suis à Agadir, je me fais plein de contacts. J’ai fait la connaissance d’un photographe professionnel très connu ici, qui avait lu un peu ce que j’écrivais sur mon blog et qui a aimé.  Donc il m’a proposé de partager une rubrique dans le magazine Mademoiselle (sorti officiellement en Avril dernier) avec une autre bloggeuse marocaine. Ce qui l’intéresse le plus c’est mon regard d’expatriée sur le Maroc en fait, et vu que c’est un magazine féminin, je pourrai de temps en temps apporter quelques petits conseils ou des astuces Mode.

Sup’Hcom : Quels conseils donneriez-vous à un étudiant désirant intégrer le cycle « Communication des Organisations à Sup’Hcom ?

M.J PARAISO : Les gens ne sont pas conscients qu’aujourd’hui, aucune entreprise, la plus minime soit-elle, ne peut évoluer sans communiquer (à l’interne comme à l’externe). Communiquer, c’est à la fois une science et un art ; et à Sup’Hcom, on nous apprend toutes les différentes facettes de cette science, et on nous apprend à l’exploiter et à l’appliquer artistiquement. Ce qui rend intéressant ce domaine, c’est sa constante évolution en fonction des mentalités, des cibles, de la technologie. Le choix de la communication garantie de faire un métier qui bouge et donc assure de ne pas tomber dans la monotonie. Et intégrer Sup’Hcom, c’est être sûr de ressortir avec un bagage intellectuel et professionnel pour affronter les constants changements du marché.